LE GUIDE DU
MANTEAU D'HIVER

Les bonnes questions Composition du manteau L’isolant Quelle région ? À prendre en compte Recommandations Entretien Un style pour tous les gouts Coups de coeur

L’hiver canadien !! Avec ses températures froides pouvant aller jusqu’à -40°C, il peut s’avérer être une saison difficile à vivre, d’autant qu’il dure plusieurs mois. Pour l’affronter, il est important d’être couvert d’un bon manteau d’hiver. En fonction, vous vivrez cette saison différemment.

Pièce maitresse des collections Point Zéro, nous accordons une grande importance à l’élaboration de lignes alliant confort, technologie et esthétique. Mais choisir un manteau d’hiver n’est pas une chose simple. Le choix des matériaux et de l’isolant ? Les aspects techniques ? Les détails qui font sa composition ? Ou simplement quelle en sera votre utilisation ? Autant de questions auxquelles s’ajoute évidemment celle de votre budget.

Afin de vous aidez au mieux dans ce choix, consultez ce guide complet sur le manteau d’hiver.

SE POSER LES BONNES QUESTIONS SUR SOI

– 1 –

ÊTES-VOUS PLUTÔT PLEIN-AIR
OU CITADIN ?

– 2 –

RECHERCHEZ-VOUS UN MANTEAU PLUTÔT DÉCONTRACTÉ? TECHNIQUE? POLYVALENT?

– 3 –

PRENEZ EN COMPTE:
- VOTRE TOLÉRANCE AU FROID
- VOTRE MÉTABOLISME

COMPOSITION DU MANTEAU

De nombreux éléments entrent en compte quand vous choisissez un manteau d’hiver. Ainsi, il est important de lister les nombreux détails qui en font sa composition. En connaissance de cela, vous pourrez choisir un manteau dont vous saurez qu’il vous procurera de la chaleur, du confort et du pratique.

LA LONGUEUR

La longueur va aussi permettre de minimiser l’infiltration du froid. Plus elle est grande, plus vous en serez protégé. Un manteau qui couvre les fesses sera suffisant, et s’il descend jusqu’aux cuisses voir les genoux, cela sera idéal. Aussi, la longueur vous donnera plus de confort dans les situations où l’on tombe dans la neige, glisse d’un trottoir ou quand il faut s’assoir sur un banc.

LA COQUILLE

Il s’agit de la couche extérieure du manteau. Sa fonction principale étant de protéger contre la neige, la pluie et le vent, elle doit alors être imperméable et déperlante. Mais elle permet aussi de garder l’isolant en place et de faire circuler la transpiration interne. Elle est généralement constituée de nylon ou polyester, protections isolantes contre le froid les plus courantes et les moins chères du marché. Pour les régions aux hivers plus humides, il est important de privilégier une coquille adaptée.

LA CAPUCHE

Un manteau d’hiver est difficilement dissociable d’une capuche, d’autant que la plupart de notre chaleur corporelle s’échappe par la tete. Cependant, avec des hivers de moins en moins froid, il est plus facile de s’en passer. Pour cela, une capuche amovible est l’idéal. En fonction des conditions météorologiques et de son envie personnelle, celle-ci pourra être retirée. Une capuche grande ajustable sera le mieux si vous souhaitez ou non porter en dessous un bonnet et une écharpe avec confort. Concernant la composition, la fourrure (ou fausse fourrure) sera le meilleur choix pour bloquer le plus possible l’infiltration de la neige en cas de tempête.

LE COL

Le col protège votre cou contre les intempéries. Le vent et le froid s’infiltrent très facilement dans le cou et une écharpe ne suffit pas toujours. Pour un meilleur confort, choisissez un col recouvert de laine polaire. Cette matière est douce et protège parfaitement du froid.

LA FERMETURE

Une fermeture éclair sera plus efficace contre l’infiltration du froid contrairement à une fermeture avec boutons. Pour une isolation et une protection optimale contre le froid, choisissez-en une qui monte jusqu’au col et privilégiez les fermetures YKK : elles sont plus robustes, résistantes et conformes aux normes de qualité et de sécurité. Aussi, choisir une double fermeture éclair aura un aspect plus pratique : en fermant celle intérieure et en laissant ouverte celle extérieure, vous serez plus à l’aise en rentrant dans des espaces intérieurs.

LES MANCHES

Pour lutter efficacement contre le froid, choisissez des manches resserrées, par des poignets élastiques, à cordon, à scratch ou avec des boutons pressions. L’idéal est d’avoir une extension où vous pourrez insérer votre pouce. Aussi, privilégier les manches dont la longueur dépasse votre poignets, cela protégera au mieux vos mains.

LES POCHES

Pour les poches extérieures, vérifier bien qu’elles soient doublées et idéalement fourrées en polaire pour assurer au maximum la protection contre le froid. Vous aurez du mal à vous réchauffer si vous avez froid aux mains. Elles doivent être assez grandes pour y placer ses mains et y ranger ses affaires comme son bonnet, ses gants ou encore son portefeuille. En complément, il est bien d’avoir aussi de grandes poches intérieures pour y glisser par exemple son téléphone et ainsi avoir un accès pour ses écouteurs. Pour les adeptes de sport et d’alpinisme, soyez attentifs à l’emplacement des poches et leur profondeur.

L'ISOLANT, PRINCIPALE CARACTÉRISTIQUE

LE DUVET

Le duvet est le meilleur isolant pour affronter le froid. Il est également le plus léger, le plus durable et le plus compressible, ce qui peut s’avérer pratique si vous souhaitez le ranger dans une valise.

Cependant, il n’est pas la meilleure option dans les conditions humides. Mouillé, il peut perdre plus facilement ses capacités d’isolation. Il est également plus cher que l’isolant synthétique.

LE SYNTHÉTIQUE


Le synthétique est une imitation du duvet, présentant de nombreuses qualités. C’est un isolant plus abordable, hypollergène et plus facile d’entretien que le duvet. De plus, il résiste très bien à un environnement humide.

Cependant, ses capacités isolantes sont moins élevées et il prend plus de place dans vos bagages.

À PRENDRE EN COMPTE

1

PORTER PRÈS DU CORPS, POUR MINIMISER LA QUANTITÉ D’AIR À L’INTÉRIEUR

2

LES CORDONS INFÉRIEURS DOIVENT ETRE AJUSTÉS POUR ÉVITER QUE L’AIR CHAUD NE S’ÉCHAPPE PAR DESSOUS

3

NOUS PERDONS 80% DE LA CHALEUR PAR LA TETE

— RECOMMANDATIONS —

Même si votre manteau vous permettra d’affronter l’hiver et ses conditions climatiques élevées, il n’en est pas inutile d’y ajouter quelques accessoires importants.

Une écharpe et une paire de gants minimesent encore plus l’infiltration de la chaleur à l’intérieur, surtout si vous avez besoin de vos mains extérieures des poches.

Aussi, n’oubliez pas les autres parties du corps non couvertes par un manteau. Une bonne paire de chaussures adaptée, des chaussettes faites d’une matière chaude ou encore un sous-pantalon thermique. Autant d’accessoires supplémentaires qui à coup sur vous procurons la meilleure chaleur.

— ENTRETIEN —

À la fin de l’hiver, secouez votre manteau et aérez-le afin qu’il soit complètement sec. Ensuite, rangez-le dans un endroit sec et non ensoleillé.

Pour le nettoyage, n’hésitez pas à le confier à un professionnel. Sinon, utilisez un savon liquide doux pour le manteau en isolant synthétique, un savon spécial pour le duvet. Pour ce dernier, un nettoyage à sec est l’idéal. Avant tout nettoyage, remontez les fermetures éclair.

Lavez votre manteau à la main dans une baignoire ou une laveuse à chargement frontal avec le cycle délicat. Laissez tremper et mousser puis rincez plusieurs fois. Retirez ensuite le plus d’eau sans jamais essorer.

Procédez au séchage dès que le lavage est terminé, surtout si votre manteau est en duvet. Choisissez bien un séchage à l’air froid ou tiède.

UN STYLE POUR TOUTES LES CONDITIONS... ET TOUS LES GOÛTS

LA PARKA

La Parka est le plus populaire des manteaux d’hiver. Il séduit par sa coupe, son tissu et surtout sa capuche, en générale recouverte de fourrure ou fausse fourrure, ce qui permet de garder sa tete au chaud et de donner une allure plus mode.

LE PUFFER

Ce manteau appelé aussi «doudoune» est un incontournable de l’hiver. Bien que gardant au chaud, il est surtout populaire pour son esthétique fashion que le monde de la mode à su moderniser depuis plusieurs années.

LE PUFFER LONG

Se présentant comme la version longue du puffer, il permet surtout d’etre completement protégé du froid jusqu’aux genoux. Depuis plus récemment, il est très convoité par les adeptes de la mode.

LE BOMBER

Similaire à la Parka, le Bomber se définit comme un manteaux court, arrivant à hauteur de la taille. Avec une coupe plus mode, il n’en tient pas moins chaud, grace à sa ceinture élastique qui empeche le froid de s’infltrer.